Rôle et missions du syndic de copropriété

rôle et mission d'une assemblée de syndic

La gestion d’un immeuble en copropriété relève d’une opération complexe qui revient au syndic de copropriété. C’est une collectivité des copropriétaires et elle a des missions spécifiques à accomplir. Son principal rôle consiste à conserver l’immeuble.


Dans ce cadre, le  syndic est en charge de sauvegarder le confort initial du bâtiment et de réparer les équipements et parties communes en cas de dommages. Il s’occupe également de la gestion du personnel, de la souscription des contrats d’assurance et de l’approvisionnement en eau, électricité et gaz.


Les décisions concernant le licenciement du gardien de l’immeuble ou le recrutement d’un autre personnel reviennent donc au syndic. Il est aussi libre de définir les conditions du travail. Ce dernier est d’ailleurs tenu de vérifier que les personnes qu’il a recrutées accomplissent bien les tâches qui les incombent. 

Le syndic de copropriété joue également le rôle de secrétaire. Il organise les assemblées générales qui ont lieu annuellement et se charge de convoquer les membres du syndicat. Il met également à jour le carnet d’entretien de l’immeuble en mentionnant clairement les travaux effectués. Le syndic s’occupe aussi des archives de copropriété comme les procès verbaux des assemblées. Il dispose de la liste des occupants du bâtiment et de leurs lots.

 

La comptabilité est également une mission à la charge du syndic immeuble. Cette tâche implique l’élaboration du budget prévisionnel afin de pouvoir évaluer les dépenses nécessaires à la gestion de l’immeuble au cours du prochain exercice, la constitution des fonds de financements pour l’entretien du bâtiment, ainsi que le recouvrement des charges. Les pièces comptables mettant en évidence les dépenses et les avoir de copropriété sont aussi conservées par le syndic. Les copropriétaires ont le droit d’y accéder en temps réel et ils doivent être en règle.

 

Il faut dire que l’honnêteté est une des qualités indispensables au syndic. A la moindre erreur dans l’exécution de sa tâche, qu’elle soit volontaire ou due à une omission, l’assemblée générale peut lui poursuivre en justice en faisant appel à un avocat.   Notons qu’on peut faire appel à un syndic professionnel qui dispose d’une carte G. Il dispose de toutes les compétences requises pour assurer sa mission correctement. Toutefois, on peut également s’adresser à un syndic bénévole de copropriété ou bien comparer les syndics professionnels.