Changement de syndic par non-renouvellement de mandat

changer syndic appartement

Un avis de convocation à l’assemblée générale vous est remis quelques semaines avant la fin du mandat du syndic. Il vous faudra alors examiner ce qui est à l’ordre du jour.

 

En temps normal, le syndic que vous souhaiter révoquer est présente lors de l’assemblée générale et propose toujours un renouvellement, mais quasiment jamais de voter pour un nouveau syndic, surtout si les copropriétés ont opté pour ne pas renouveler le contrat.

 

Un premier suffrage est alors effectué et si l’unanimité est atteinte, le syndic est directement demi de ses fonctions. Afin de reconduire un mandat, le syndic de copropriété devrait se fixer pour but de recueillir le maximum de voix des co-titulaires selon l’article 25 de la loi du 10 juillet 1965.

Dans le cas où le nombre de votes requis n’est pas assuré, un deuxième suffrage peut être évoqué immédiatement ou à un autre moment selon l’accord conclu entre les parties.

 

Durant le deuxième suffrage selon l’article 24 de la loi du 10 juillet 1965, il faut que le syndic obtienne la majorité des voix des copropriétés ayant participé ou qui sont représentées pour qu’il regagne son mandat. Dans le cas contraire, le syndic ne reprendra pas ses fonctions et son contrat sera irrémédiablement révoqué.

 

Ce qu’il faut absolument retenir c’est que la convocation de cette assemblée doit se faire aussi tôt que possible. En effet si la majorité demandée n’est pas complète durant la première réunion, le syndic devrait encore être fonctionnel pour pouvoir convoquer une deuxième assemblée. Si jamais le contrat a pris fin, le syndic de copropriété ne devrait plus avoir le moyen de demander une nouvelle assemblée. La copropriété sera alors démunie de syndic.

 

Ainsi, il est important d’organiser le vote d’un nouveau syndic pour prendre en charge la copropriété. Une fois que le nouveau syndic de copropriété a été voté, le dernier en place est inexorablement relevé de ses fonctions dès que le nouveau syndic commence le nouveau mandat.

Quel est le profil du meilleur syndic en France ? 

meilleur syndic

Le choix du meilleur Syndic en France se traduit par la qualité de sa gestion de compte. En effet, une bonne gestion copropriété est l’atout majeur d’un syndic.


Après, la taille du syndic est une indication essentielle. Il est par exemple plus intéressant de travailler avec un syndic ayant une forte expérience dans un syndic de grande envergure et qui par la suite s’est mise à son compte.


La simple raison est que ce dernier est disponible, et dans la mesure où il se lance il agira en syndic raisonnable tout en tentant de faire ses preuves. En optant pour ce genre de syndic, vous allez obtenir un meilleur service souvent moins cher que les prestations actuelles et de qualité sur le marché en faisant jouer la concurrence.


Si vous n'avez pas encore trouvé le Syndic de copropriété qui vous convient, comparer les offres ici.

Que faire quand on a arrêté notre choix sur un nouveau syndic ?

Ça y est, vous avez choisi le meilleur syndic en France. Maintenant, il vous faudra faire parvenir une lettre recommandée avec accusé de réception à l’appui au syndic que vous voulez remercier. Cette lettre doit être envoyée 2 à 3 mois à l’avance pour que l’assemblée générale puisse se réunir et voter le changement.


Optez à bien respecter ce délai et ne soyez pas tenté de le faire plus en avance.

En effet, si vous l’envoyer trop tôt genre 6 mois à l’avance, le syndicat risque de perdre de sa réactivité et de bâcler ou négliger ses tâches, ce qui est un mauvais point pour votre copropriété.