Les actions possibles d'une copropriété sans syndic

En gestion immobilière, le syndic de copropriété peut être représenté par des copropriétaires ou bien des professionnels. Le syndic doit être un mandataire du syndicat des copropriétaires. Le syndic de copropriété se charge d’assurer la conservation de l’immeuble et de gérer la copropriété et ses finances. Le fonctionnement d’une copropriété ne peut se faire sans syndic, mais les copropriétaires ont tendance à choisir entre un syndic professionnel ou élire l’un d’entre eux comme syndic non professionnel, « bénévole ». Par contre, certaines copropriétés ne désignent aucun syndic. Ces copropriétés s’organisent de manière informelle.

 

En général, les copropriétaires organisent leur gestion entre eux sans la nomination d’un syndic. En cas de litige, il sera impossible d’aller en justice contre le syndic de copropriété pour la simple raison qu’il n’existe au plan juridique. Dans une situation pareille, un ou plusieurs copropriétaires sont obligés de saisir le Tribunal de Grande Instance pour qu’il nomme un mandataire judiciaire.

 

Celui-ci doit représenter la copropriété pour la convocation d’une assemblée générale afin d’élire un syndic bénévole ou professionnel. Le coût d’une telle démarche est élevé, c’est pourquoi les copropriétaires prennent leur initiative en convoquant eux-mêmes une telle assemblée pour la nomination d’un syndic. Bien évidemment, ils n’ont pas le droit puisque seul le syndic valablement élu et donc le mandat est en cours d’exécution, peut convoquer un AG.

 
 
Recevez plusieurs devis pour la gestion de votre copropriété.

Recevez plusieurs devis pour la gestion de votre copropriété.

Comparer les offres

Recevez plusieurs devis pour la gestion de votre copropriété.

Comparez gratuitement