Inspection caméra thermique

L’analyse thermographique d’une copropriété permet de mettre l’accent sur les pathologies par visualisation. Cette méthode est très concrète pour tous novices grâce à un jeu de couleur où la graduation plus ou moins importantes quantifie les pertes de chaleur.

 

L'inspection par caméra thermique est proposé généralement en option de l'audit énergétique. Il est conseillé d'intégrer cette prestation afin de mettre en avant par des images parlantes les pathologies de votre copropriété. En appuyant sur la localisation exacte de ces dernières, les propriétaires pourront aborder de la meilleure façon les futurs travaux de leurs logements.

Inspection caméra thermique

La caméra thermique est sensible aux longueurs d’onde infrarouges (IR). Autrement dit elle va capter un rayonnement infrarouge sortant d’une surface. On peut ainsi en déduire la température de surface des corps étudiés. De manière indirecte, le gradient de température est indicatif des déperditions. 

 

Une analyse thermographique se réalise obligatoirement dans des conditions climatiques précises. Pour effectuer une analyse juste des données des clichés, l’inspection thermographique doit avoir lieu en période hivernale . Chaque cliché doit être pris avant le lever du jour : pas de rayonnement solaire sur les parois. Ainsi, l’inspection thermographique permet de mettre en exergue plusieurs types de ponts thermiques :

  • Les ponts thermiques de « planchers/murs » : Les discontinuités des parois donnant sur l’extérieur sont sources de déperditions. Plus précisément à l’intersection d’un mur et d’un plancher bas, intermédiaire ou d’un plancher haut. Ces pertes peuvent être réduites par la mise en place d’une isolation thermique par l’extérieur (hormis les ponts thermiques de balcons).
  • Les ponts thermiques « murs/murs » : Les intersections de deux murs extérieurs créent une discontinuité de la paroi (angle sortant/angle rentrant/mur refend) et génèrent de pertes de chaleur. Ces pertes peuvent également être réduites par la mise en place d’une isolation thermique par l’extérieur.
  • Les ponts thermiques des menuiseries : Une analyse thermographique fait généralement ressortir les linéiques des tableaux de fenêtres, ils correspondent aux infiltrations et aux fuites des menuiseries. On visionne également l’importance de l’occultation nocturne des volets, le rayonnement et les déperditions sont nettement plus faibles quand les volets sont fermés