L'aspect financier du changement

Changer de Syndic, combien ça coûte ?

Depuis 2008, le cachet du Syndic de Copropriété a connu une hausse considérable. Une fois la décision de changer de Syndic prise, il faut d’ores et déjà penser à bien négocier les honoraires du Syndic. La rémunération du Syndic de copropriété est déterminée dans le contrat du Syndic de copropriété.


Durant l’assemblée générale, les copropriétaires se lancent dans le suffrage et annoncent également le montant du prix syndic. Dans la mesure où le contrat de syndic dure plus d’un an, une clause peut être adoptée concernant une éventuelle révision des honoraires tous les ans.


Par ailleurs, cette clause devrait se baser sur certains éléments à savoir l’indice de coût de la construction. Un comparatif syndic est aussi de rigueur pour bien déterminer le syndic moins cher.

Bien négocier le prix du syndic pour élaborer un contrat

syndic en or


Pour que le syndic de copropriété puisse estimer ses revenus afin d’obtenir un syndic moins cher, il est essentiel de mettre en avant les avantages de la copropriété durant le pour parler.


Il faut également de bien déterminer les obligations de gestion courante pour que ces tâches ne soient pas prises en compte comme charges particulières. Certaines copropriétés arrivent à décrocher un tarif dégressif de ce forfait pour la gestion courante.


D'ailleurs, la rémunération du syndic sur les charges particulières peut être forfaitaire particulièrement sur certaines tâches. Cette idée autorise ainsi une garantie des charges fixes. Il est à noter qu’il existe des syndics qui optent pour la sous-traitance particulièrement sur les tâches administratives et cette pratique peut faire monter assez fort le prix syndic.

L’art de réduire le prix syndic de copropriété

Il existe plusieurs moyens de réduire les honoraires du syndic de copropriétés. Déjà, tout ce qui est reproduction des documents c’est-à-dire les frais de photocopies a tendance à engendrer des soucis avec le syndic.


Dans ce cas, l’idéal est d’intégrer ces dépenses dans tout ce qui est charges courantes ou alors discuter du forfait.


Ensuite, il ne faut pas oublier que la tenue de l’assemblée générale induit un coût. Pour ne pas exploser le budget sur ce point, il est possible de simplifier les déroulements en remettant par exemple en main propre les convocations au lieu de l’envoyer en recommander. Les copropriétaires devraient également faire attention que le syndic ne gonfle pas trop les interventions trop expansives et pourtant inutiles.


Changer de syndic évoque l’idée de faire mieux qu’avec le précédent. Dans ce cas, la question des honoraires est alors un point essentiel et il n’est pas de trop de consulter un comparatif de syndic en ligne pour s'assurer d’avoir le meilleur syndic pour la gestion de la copropriété.