La fourniture d'énergie dans une copropriété

Dans le cas d’une copropriété, la question de la fourniture d’énergie, qu’elle soit d’électricité, de gaz ou des deux, est fondamentale, car elle va au-delà même du confort et rejoint totalement la notion de nécessité pour vos locataires. De plus, il est beaucoup plus aisé de prendre des décisions individuellement concernant son fournisseur d’énergie, car les critères de choix des uns ne seront pas forcément ceux des autres. C’est pourquoi il est important de se pencher sur la question de la fourniture d’énergie pour une chaufferie collective dans une copropriété.

Les différentes chaufferies

Avant de choisir son fournisseur d’énergie, il convient bien évidemment de connaître les différentes systèmes de chauffage qu’il existe. Pour débuter, il y a la solution la plus utilisée, à savoir la chaudière à condensation. Récupérant la vapeur d’eau réalisée par la condensation, cette technique permet d’effectuer jusqu’à 40% d’économie d’énergie sur des chaudières plus obsolètes. Vous pouvez par ailleurs retrouver le dossier spécial de GrDF sur la condensation collective en cliquant sur ce lien.

 

Vient ensuite la pompe à chaleur à absorption, qui combine le gaz naturel ainsi que l’énergie de l’air ou du sol. Ce combo permet aussi de réaliser de très bon rendements et aussi en eau chaude, tout en ayant une certaine démarche écologique. Il existe aussi le chauffage solaire thermique couplé au gaz naturel, qui fonctionne de la même manière que le chauffage précédent, mais en utilisant l’énergie solaire. Bien que cette énergie renouvelable étant gratuite, ce système de chauffage ne fonctionne qu’uniquement pour les systèmes pour la production d’eau chaude. Enfin, la cogénération permet quant à elle de cumuler de nombreux avantages, au-delà du fait de produire du chauffage, de l’eau chaude et de l’électricité. Un alternateur est ajouté au système classique de moteur thermique fonctionnant au gaz naturel. Cette complémentarité permet de résultats nettement meilleurs.  

Les avantages

Tout d’abord, le premier objectif d’une chaufferie collective se situe au niveau du prix. Souscrire à un contrat d’énergie, qu’il soit d’électricité ou de gaz, pour plusieurs logements, permet d’avoir un prix de l’énergie inférieur à un contrat individuel, se répercutant sur les charges soumises à vos locataires. Ensuite, parce que les systèmes utilisant l’aérothermie, la géothermie ou encore l’énergie solaire sont des systèmes qui optimisent l’environnement du bâtiment pour profiter d’une source d’énergie extérieure voire renouvelable et gratuite. S’en suit donc une certaine démarche écologique en utilisant des chaufferies utilisant des énergies vertes, puisqu’elles émettent moins de gaz à effet de serre.

Pour avoir de plus amples informations concernant votre fourniture d’énergie pour une chaufferie collective dans une copropriété, contactez le gestionnaire de réseau de gaz GrDF en cliquant sur ce lien.

Les démarches

Enfin, concernant les démarches, elles seront les mêmes que pour une simple démarche individuelle de souscription à un contrat d’énergie. Il vous faudra seulement estimer la consommation des logements afin de choisir la puissance conséquente. En règle générale, une copropriété de moins de 10 logements consomme entre 100 et 200 MWh de gaz, entre 500 et 1GMWh pour une copropriété d’environ 50 logements et plus de 1 voire 2GWh pour plus de 100 logements. Une fois le fournisseur d’énergie choisi, qu’il soit historique ou alternatif, vous n’aurez plus qu’à le contacter, par téléphone par exemple, afin de souscrire à une offre d’énergie adéquate. À noter que les Tarifs Réglementés en Vigueur (TRV) ont été supprimés depuis le 1er Janvier 2016 pour les copropriétés consommant plus de 150 MWh de gaz naturel par an.