Les copropriétaires sont fâchés avec leur syndic

Les copropriétaires, dont les charges se sont envolées de plus de 50% depuis 2000 (et de 5,7% en 2013), selon une étude de l’association des responsables de copropriété (ARC), paieront-ils moins cher à l’avenir? Rien n’est moins sûr. «Plusieurs dispositions prévues par la loi Alur comme la mise en œuvre du compte bancaire séparé, la création d’un site Intranet dans chaque copropriété ou encore l’immatriculation de chaque syndic devrait au moins dans un premier temps, alourdir la note des copropriétaires», estime David Rodrigues.